Les brèves de l'assurance vie

Publié le par LinXea

Les brèves de l'assurance vie

L’attrait des ménages pour l’assurance- vie

« L’attrait des ménages pour l’assurance vie et les dépôts bancaires

persiste malgré la diminution des flux nets des placements financiers ». C’est le constat de l’AMF dans sa dernière « cartographie des risques ».

Les chiffres le prouvent …

Le constat ci-dessus est confirmé par les derniers chiffres livrés par la fédération Française des sociétés d’assurances. La FFSA a recensé sur les six premiers mois de 2014, non seulement une collecte brute en hausse par rapport à la même période de 2013, mais aussi une collecte nette en augmentation. La collecte nette (collecte totale déduction faite des rachats et capitaux versés aux bénéficiaires) ressort à 10,3 milliards d’euros en 2014 (contre 10 milliards en 2013).

Nouveaux fonds Euro Croissance : information obligatoire

Si la garantie donnée par le fonds Euro Croissance est inférieure à 100 % du capital investi par l’assuré, le comité consultatif du secteur financier (CCSF) souhaite que les assureurs informent clairement leurs clients. Le Comité rappelle à l’ensemble des parties prenantes la nécessité de « veiller au respect du devoir de conseil au moment de la commercialisation de ces nouveaux fonds ».

Euro Croissance : un contexte difficile

Le faible niveau des taux d’intérêt (moins de 2% sur des obligations de 7 à 10 ans) va obliger les assureurs à investir une partie très importante (de l’ordre de 85 %) en obligations afin de garantir à 8 ou 10 ans le capital investi dans un fonds Euro Croissance. Résultat : les fonds Euro Croissance ne pourront pas investir une grosse partie en actions afin de dynamiser leur rendement. Mais la protection du capital est à ce prix !

En effet, « la sécurisation totale du capital est onéreuse dans un contexte de taux bas » rappelle la « Cartographie 2014 des risques et tendances sur les marchés financiers et pour l’épargne » de l’AMF.

Taxe sur les Euro Croissance et les Vie Génération

La taxe de 0,32 % (instituée par le IV de l'article 9 de la loi n° 2013-1279 du 30 décembre 2013 de finances rectificative pour 2013) s’applique sur les sommes versées au titre de la transformation des fonds en euros en fonds Euro Croissance ou en contrats Vie Génération.