Les brèves de vos placements

Publié le par LinXea

Les brèves de vos placements

ASSURANCE-VIE :

Euro Croissance : une bonne espérance de rentabilité ?

Pour le souscripteur, « la provision de diversification des contrats Euro Croissance donne une espérance de rentabilité supérieure à celle d'un fonds en euros investi dans des titres obligataires, assortie d'une garantie à terme » (notice du décret n° 2014-1008 du 4 septembre 2014 publié au JO du 7 septembre 2014). Souhaitons que ces espoirs deviennent réalité

Vie-Génération : des précisions importantes

Un décret n° 2014-1011 du 5 septembre 2014 définit les actifs éligibles pour bénéficier de l'abattement successoral de 20 % prévu pour les contrats d'assurance vie dits Vie-Génération ainsi que les modalités d'appréciation et de contrôle des quotas d'investissement dans le cadre de ce nouveau contrat (publié au JO du 7 septembre 2014).

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

EPARGNE :

Les Français ont bonne conscience

Selon le 5ème sondage national sur les Français et l’Investissement Socialement Responsable (ISR) « Plus de la moitié des français interrogés se préoccupent des aspects environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placement, mais ils sont 63% à n’avoir jamais entendu parler de l’ISR » (enquête Ipsos pour EIRIS).

Emprunts de l’état français, désormais notés Aa2

La signature française donne un peu moins confiance aux emprunteurs à cause de l’absence de croissance et du déficit de notre économie.

Moody’s a dégradé la note de la France, la passant de Aa1 à Aa2.

Peut mieux faire !

L’Autorité des marchés financiers a publié son rapport 2014 sur le gouvernement d’entreprise et la rémunération des dirigeants.

Elle dresse un bilan positif de l’information donnée et des pratiques en matière de gouvernement d’entreprise pour un échantillon de 60 sociétés cotées. L’AMF relève toutefois que 57% des sociétés n’appliquent pas l’ensemble des critères relatifs à l’indépendance des administrateurs et en particulier celui de la perte d’indépendance après 12 ans d’exercice. S’agissant du cumul des mandats, 4 dirigeants d’importantes sociétés ne respectent pas le nouveau plafond préconisé par le code.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

FAMILLE :

Impayés de pensions alimentaires

Aujourd’hui, 40 % de ces dernières sont impayées, totalement ou partiellement. Désormais, une garantie publique sera mise en œuvre à travers la création d'une pension alimentaire minimale (90 euros par mois et par enfant), qui sera versée au parent élevant seul son enfant. (Article 27 de la loi n° 2014-873 du 4 août 2014 pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes (Journal officiel du 5 août 2014).

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

FISCALITE :

Environ 35 000 Français sont expatriés

Le nombre de redevables ayant fait le choix de l’expatriation est de 34 524 en 2012, contre 35 077 en 2011, soit 0,1% des foyers contribuables.

Parmi ceux-ci, une infime minorité, soit 307 contribuables, a déposé une déclaration d’exit tax faisant état d’une plus-value (Rapport sur l’évolution des départs et des retours en France des contribuables et l’évolution du nombre de résidents fiscaux).

500 contribuables quittent la France chaque année

Le rapport dresse par ailleurs le bilan des départs et des retours des redevables de l’ISF qui ont eu lieu en 2012. Ce bilan confirme la stabilité du nombre de départs entre 2007 et 2012 (de l’ordre de 500 par an sur un périmètre comparable pour les redevables dont le patrimoine est supérieur à 1,3 M€) et une baisse du patrimoine moyen concerné entre 2011 et 2012.

Les retours de contribuables redevables de l’ISF, essentiellement en provenance du Royaume Uni, des Etats-Unis, de Belgique et de Suisse, concernent 103 redevables, chiffre comparable à 2011 (109).

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

IMMOBILIER :

Trois motivations essentielles pour l'investisseur locatif

La fiscalité est la première raison citée par les deux tiers des ménages investissant dans l'immobilier locatif selon l’étude du Crédit Foncier effectuée auprès de 2 000 personnes entre le 28 juin et le 11 juillet 2014.

La deuxième motivation pour l'ensemble du panel est de se constituer un patrimoine. Enfin, 42 % des personnes interrogées affirment acquérir un bien à louer pour disposer d'un futur complément de retraite.

Pour en savoir plus, téléchargez l'étude intégrale :

http://creditfoncier.com/etude-investissement-locatif-2014/

Six régions de prédilection

La concentration de l'investissement locatif en Ile-de-France et dans les cinq régions les plus méridionales (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes), s'accentue : 76% des transactions en 2014, contre 74% en 2010.

Des appartements locatifs de 42 m2 en moyenne

Près de neuf transactions sur dix portent sur des appartements, les maisons individuelles ne représentant que 11 % du total.

Par ailleurs, la plupart des logements acquis restent des petits appartements d'une moyenne de 42 m2 pour un montant de 167 000 euros.

Connaître le prix des terres agricoles

Publié au Jo du 28 août 2014, un arrêté du 17 juillet 2014 fixe le barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles en 2013. Des chiffres utiles pour l’ISF ou dans le cadre d’un partage ou d’une succession. Chaque département est divisé en 3 à 6 « régions agricoles ». Trois prix sont indiqués : le prix dominant, le prix minimal, le prix maximal.

Le nouveau prêt à taux zéro est arrivé

Depuis le 1er octobre, le PTZ s’élargit. Ainsi, à Saint-Étienne, une famille de trois enfants avec 5 000 euros de revenus par mois pourra bénéficier du prêt à taux zéro pour acquérir une maison d’une valeur de 260 000 € (ils n’étaient pas éligibles avant). Elle pourra emprunter 53 000 euros à 0% d’intérêt sur 12 ans Le coût total de leurs emprunts baissera de 11 700 euros sur 18 ans. Par ailleurs, le projet d’accession des ménages pourra être sécurisé par une garantie sur le prêt à taux zéro.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

RETRAITES :

Pensions de retraite : pas de revalorisation

Les retraités percevant plus de 1 205 euros bruts par mois n’ont pas vu leurs pensions de base revalorisées au 1er octobre 2014. C’est ce qui a été décidé par la loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014. La prochaine revalorisation des retraites de base ne devrait intervenir qu’en octobre 2015.

Au rapport !

Le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) a publié son rapport annuel « Évolutions et perspectives des retraites en France ». Il s’agit d’un document de 139 pages contenant des données et des projections sur les modèles français de retraite. Il est consultable sur : http://www.cor-retraites.fr/IMG/pdf/doc-2337.pdf

Les Français désirent partir à la retraite entre 60 et 62 ans

Les Français ont fait le deuil de la retraite à 60 ans. Maintenant ils espèrent pouvoir prendre leur retraite au plus tard à 62 ans.

« Plus d’un Français sur deux (54 %) souhaite partir à la retraite entre 60 et 62 ans tandis qu’une large majorité (84,2 %) ne veut pas travailler au-delà de 62 ans », explique la dernière étude de Randstad (groupe de ressources humaines).