Des changements pour préparer sa retraite

Publié le par LinXea

Des changements pour préparer sa retraite

La nouvelle année amène son lot de changements parmi lesquels ceux qui concernent la préparation de la retraite pour les actifs. Plusieurs mesures sont ainsi entrées en vigueur au 1er janvier, offrant de nouvelles dispositions pour préparer la fin d’activité.

La retraite concentre nombre de nouveautés à l’aube de 2015, en France. Venant traditionnellement sonner la mise en place de nouvelles mesures, ce début d’année est plus particulièrement marqué par l’instauration du compte pénibilité.

Les salariés exposés à des risques professionnels vont désormais cumuler chaque mois des points pour leur permettre, suivant les cas, de suivre une formation en vue d’une reconversion professionnelle, de bénéficier d’un temps partiel rémunéré comme un temps plein ou de partir en retraite anticipée, dans la limite de deux ans avant la date prévue.

Autre nouveauté, l’assouplissement de l’accès à la retraite progressive. Cette mesure qui permet de percevoir sa pension de retraite tout en travaillant à mi-temps est désormais ouverte dès l’âge de 60 ans, contre 62 ans jusque-là. Si le minimum de 150 trimestres de cotisation est maintenu, il prend désormais en compte ceux effectués dans la fonction publique. Enfin, le versement de la pension devient proportionnel au temps partiel, abandonnant les seuils de versement.

Une hausse des cotisations

Mais les salariés n’échapperont pas non plus à la hausse des cotisations, en l’occurrence des cotisations vieillesse de base, de 0,05 %, 0,08 % pour les fonctionnaires et 0,15 % pour les travailleurs indépendants. Une mesure qui doit venir combler le déficit de la Sécurité sociale. Autre augmentation, de 0,05 %, celle des cotisations aux régimes complémentaires Agirc et Arrco.

Enfin, les artisans et commerçants propriétaires de leur fonds de commerce vont devoir tirer un trait sur l’indemnité compensatrice de départ à la retraite. La condition pour en bénéficier était d’avoir au moins 60 ans et d’avoir cotisé un minimum de 15 ans.