Les brèves de votre épargne

Publié le par LinXea

Les brèves de votre épargne

La rémunération 2014 des principaux placements

S’appuyant sur les études de l’AFA, de la Banque de France, d’Euronext, et de la Fédération bancaire européenne, la Fédération Française des Assurances (FFSA) a publié fin janvier 2015, les rendements de l’épargne pour l’année dernière :

Assurance vie supports UC : 4,7 %

Assurance vie supports euros : 2,5 %

Plan d'épargne logement : 2,5 %

Livret d'épargne populaire* : 1,6 %

Livret A et LDD* : 1,1%

Compte d'épargne logement* : 0,75%

CAT et livrets libres * : 0,2%

OPCVM monétaires* : 0,1%

Cac 40 : - 0,2%

En moyenne annuelle : *

Il s’agit dans tous les cas d’un rendement brut hors fiscalité.

PEL : rendement en baisse

Alors qu’il rapportait 2,50 % le taux du plan d’épargne logement (PEL) est passé depuis le 1 er février 2015 à 2%. Rappelons que s’il n’y a pas de fiscalité les 10 premières années, le rendement du PEL subit chaque année de plein fouet les prélèvements sociaux de 15,50%.

Stabilité des encours des fonds et Sicav

Les actifs gérés par l’ensemble des fonds de droit français ouverts à la commercialisation s’élevaient, à fin 2014, à 763,5 milliards d’euros, soit un niveau d’encours sous gestion sensiblement comparable à celui de l’année précédente. (étude annuelle EuroPerformance).

Des gains de valeur

Les résultats des gestions procurent un gain annuel d’encours de +29,5 milliards d’euros, à la fois induits par la réduction significative des spreads en zone euro et par la hausse de la plupart des indices actions.

Lancée en début d’année, la nouvelle enveloppe fiscale PEA-PME aura draîné de l’ordre de +357 millions d’euros de souscriptions nettes sur les fonds Actions de droit francais qui lui sont éligibles. (étude EuroPerformance).

Fausse identité

Pour parvenir à leurs fins, certains individus utilisent des adresses mails émanant faussement de l'AMF et du réseau FIN-NET, lequel est en charge de favoriser la résolution des litiges financiers, par des échanges entre médiateurs. Ces individus font également état d'un prétendu courrier émanant l'AMF et portant la signature du délégué du médiateur. L'AMF demande aux personnes qui seraient contactées par ces individus de ne surtout pas donner suite à leurs sollicitations. L'AMF va dans les meilleurs délais porter plainte en se constituant partie civile.