L’assurance vie, placement privilégié pour préparer la retraite

Publié le par LinXea

L’assurance vie, placement privilégié pour préparer la retraite

La 13ème édition du baromètre sur les Français, l’épargne et la retraite, réalisée par le CSA pour le compte du Cercle des épargnants, place en tête l’assurance vie comme solution d’épargne pour préparer la retraite. Une fin d’activité qui inquiète d’ailleurs toujours plus les actifs.

Les réformes en place ou envisagées n’y changent rien, la retraite demeure un sujet sensible en France. Ainsi, selon le dernier baromètre du Cercle des épargnants, les actifs sont 61 % à se déclarer inquiets pour leur retraite, et la moitié à épargner pour la préparer. Malgré tout, 56 % estiment qu’ils n’auront pas les ressources suffisantes pour bien vivre leur fin d’activité.

Parmi les épargnants, la part de ceux ayant choisi la mise en place de versements réguliers reste stable, à 25 %. En revanche, les placements ponctuels sont en hausse par rapport à 2014, passant de 25 à 30 %. Une évolution directement en lien avec le contexte économique qui oblige les actifs à revoir leurs priorités. Par ailleurs, les moins de 35 ans se révèlent également concernés par la retraite.

L’assurance vie, toujours privilégiée

L’assurance vie conserve la préférence des Français en matière de placement pour préparer la retraite. Ainsi, 48 % des détenteurs de ce produit d’épargne l’alimentent d’abord en ce sens, devant la volonté d’aider leur famille (37 %). Pour 49 %, son principal atout tient dans la sécurité des investissements. Ils sont d’ailleurs une majorité (25 %) à privilégier les fonds euros, même s’ils sont moins rémunérateurs.

Autre enseignement de cette étude, les Français envisagent moins souvent de toucher à l’argent qu’ils ont placé, à 48 % contre 42 % en 2014. L’assurance vie est, elle, toujours en tête des choix d’épargne, sélectionnée par 36 % des actifs (44 % des 50 ans et plus), loin devant le Livret A qui ne recueille que 8 % des voix.