Détenir plusieurs contrats d’assurance vie pour multiplier les avantages

Publié le par LinXea

Si les épargnes réglementées sont limitées à un compte par personne, ce n’est pas le cas de l’assurance vie. Il est possible d’ouvrir autant de contrats que souhaité. Cette disposition présente d’ailleurs de nombreux avantages.

Si l’assurance vie représente aujourd’hui l’un des placements les plus intéressants, elle est aussi multiple, proposant des rendements distincts suivant les placements choisis. De même, sa fiscalité demeure avantageuse, à condition de ne pas dépasser les plafonds. Pour optimiser ses revenus d’investissement, il est recommandé de disposer de plusieurs contrats. Une possibilité offerte par la loi qui ne limite ni leur nombre par personne ni leur montant.

Le premier atout à cette ouverture multiple d’assurances vie concerne les gains et la répartition des risques. En effet, détenir plusieurs contrats permet de varier ses placements et de partager son investissement en accédant à différents taux d’intérêts, mais aussi en diversifiant les unités de compte. Cette solution est à privilégier suivant les projets, en ouvrant par exemple deux comptes : un en vue d’une épargne courte, et l’autre pour un investissement sur le long terme qui pourra être plus risqué.

Plusieurs contrats pour préparer sa succession

L’ouverture de plusieurs contrats d’assurance vie garantit aussi de mieux préparer sa succession. C’est le cas pour les placements après 70 ans. Ouvrir un nouveau contrat pour y déposer les sommes versées après cet âge permet de dissocier clairement le capital et ainsi de simplifier la fiscalité associée. En effet, ces montants entrent dans la succession, après un abattement de 30 500 €, à l’inverse des sommes déposées jusqu’à 69 ans révolus qui en sont exonérées. Ce choix peut aussi prévoir des bénéficiaires différents. Aucun ne connaît le détail des autres contrats, permettant de personnaliser le capital attribué à chacun sans créer de tensions.

Enfin, disposer de plusieurs assurances vie permet de protéger l’investissement. En effet, toutes les sommes sont couvertes par le Fonds de garantie des assurances de personnes (FGAP) en cas de faillite de l’assureur, à hauteur de 70 000 € placés auprès d'un même organisme. Ouvrir un autre contrat dans un établissement concurrent permet alors de protéger l’intégralité du capital.Détenir plusieurs contrats d’assurance vie pour multiplier les avantages

Commenter cet article