Rassurez-vous, la loi Sapin 2 ne changera rien

Publié le par LinXea

François Villeroy de Galhau est monté au créneau pour défendre le bien-fondé des mesures conservatoires concernant l'assurance-vie inscrites dans le projet de loi « Sapin II ».
 
Il est prévu de donner au Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) la possibilité de restreindre ou de bloquer temporairement les rachats effectués par les détenteurs de contrat d'assurance-vie en cas de menace majeure sur la stabilité du système financier.
 
Cette disposition a déjà fait couler beaucoup d'encre et suscité les protestations de l'Afer, première association d'épargnants française. « La polémique sur ce sujet est inutile [...]. Je vous le dis avec fermeté : il n'y a aucune menace sur l'épargne des Français, il n'y a aucune remise en cause des contrats des assurés », tranche le président de l'ACPR. « L'unique objectif de cette mesure est de pouvoir protéger l'épargne des Français en cas de circonstances graves et exceptionnelles menaçant la stabilité financière. Si jamais cela devait s'avérer nécessaire, nous saurions en faire bon usage, dans l'intérêt de tous », assure-t-il.

Commenter cet article